Culture, le magazine culturel en ligne de l'Université de Liège


« La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié »

03 mai 2010
« La culture, c'est ce qui reste quand on a tout oublié »

Jacques De Decker est né à Bruxelles en 1945. Licencié en philologie germanique de l'Université Libre de Bruxelles, il est dramaturge, essayiste et traducteur (notamment de Goethe et de ... Woody Allen !). Entré très tôt dans le monde du théâtre, c'est en 1963 qu'avec Albert-André Lheureux il a fondé le Théâtre de l'Esprit Frappeur. Mais Jacques De Decker est surtout connu pour ses activités de journaliste, à Clés pour le spectacle, et au journal Le Soir. Il a aussi été l'animateur de l'émission littéraire Écriture sur la RTBF et collabore à 50 degrés Nord sur Arte.

Directeur de la revue Marginales qu'il a reprise en 1998, Jacques De Decker est aussi romancier (La Grande Roue, Grasset 1985, Parades amoureuses, Grasset 1990, Le Ventre de la baleine, Labor 1995) et l'infatigable animateur de rencontres littéraires... C'est à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, dont il est depuis 2002 le secrétaire. perpétuel, qu'il nous a reçus pour parler de culture.

Karel Logist
Mai 2010


© Université de Liège - https://culture.uliege.be - 16 mai 2021