Les trois livres de Nicolas Ancion
NicolasAncion

 

 

Nicolas Ancion, écrivain et journaliste, a sorti très récemment chez Pocket le recueil de nouvelles Les ours n'ont pas de problème de parking. Il est l'auteur de Retrouver ses facultés (aux éditions de l'Université de Liège). Il nous livrait également sa version de la définition de culture il y a quelques mois...

 

 

 

Trois livres ? Mais que fait-on de nos jours avec trois livres ? Depuis le passage à l'euro, les avancées de l'Europe et la crise financière, on a besoin de bien plus de livres que ça. Il nous faudrait des bibliothèques entières pour contrer les heures de publicités qu'on avale par tous les trous du soir au matin...

En voici trois, puisqu'on n'en veut pas plus.

 

la vie mode d'emploi
 La vie mode d'emploi de Georges Perec. J'aurais pu tout aussi bien dire le Comte de Monte-Christo d'Alexandre Dumas car il me semble indispensable d'emporter au moins un livre épais, qui fait voyager. Celui-là, à lui seul, en contient bien douze autres. Je rêve de le relire depuis quelques années mais je ne le fais jamais. C'est un monument. Bien plus qu'un roman, c'est un monde en soi, un univers qui fourmille de personnages et d'anecdotes, bourré d'humour et d'érudition.
 La nuit remue A côté de ce pavé, j'emporterais certainement un livre d'Henri Michaux. Mais lequel ? Peut-être La nuit remue, dont j'ai gardé un souvenir trouble et glacé, ou Ailleurs, tout simplement, pour me relire chaque soir la description d'une tribu imaginaire différente. La poésie de Michaux aide à saisir le vrai rôle de la poésie : faire exister ce qui n'existe pas pour mieux faire vibrer ce qui existe (Mais je dirai sans doute autre chose demain matin à ce sujet et c'est rassurant, la littérature et les dogmes ne font pas bon ménage).
 11acmenoveltylibrary Et pour finir, j'emporterais au moins une BD. Je passe ma vie dans les livres qui mélangent texte et images, je ne pourrais pas laisser tout derrière moi. Je pense que j'emporterais Acme Novelty Library, ce grand album rouge et doré de Chris Ware, qui contient tellement d'histoires qu'on n'en vient jamais à bout. C'est un puits ombrageux d'humour désespéré et de lucidité mélancolique. Chris Ware est le seul auteur qui peut publier un album qui en contient douze autres à découper et assembler soi-même, qui mélange les personnages et réinvente à chaque page la manière de lire la BD et de raconter des histoires.
 
 
 
Photo © Laetizia Bazzoni