Culture, le magazine culturel en ligne de l'Université de Liège


Louis Boumal

20 octobre 2016
Louis Boumal

LouisBoumal

Louis Boumal, né à Liège, le 11 mai 1890. Docteur en philosophie et lettres. Professeur de rhétorique à l'athénée de Bouillon. Mobilisé le 27 juillet 1914. Officier auxiliaire d'infanterie. Mort de la grippe espagnole à Bruges, le 29 ou le 30 octobre 1918 (selon les sources). Durant l'entre-deux-guerres, sa figure de poète-combattant mort pour la Patrie fut entretenue par Marcel Paquot et Lucien Christophe, qui publièrent ses Œuvres en 1939.

 

Sa poésie est à la fois post-symboliste et élégiaque. De son œuvre publiée, signalons le long poème La Repentance Tristan (1913), où il situe la légende de Tristan et Yseult à Angleur, sur les bords de l'Ourthe. Mais on retiendra le recueil posthume Le Jardin sans soleil (1919). Ces poèmes écrits au front, de 1915 à 1917, où « tout a un accent si poignant, si humain » (L. Christophe), sont « moins des poèmes de guerre que des poèmes d'exil » (L.C.). La guerre n'est pas décrite, mais à peine suggérée comme décor hivernal de « la solitude et l'abandon dont on souffre comme du froid et d'une morsure » (L.B.).

Gérald Purnelle

J'écoute passer l'heure et la brume glisser
Le long des arbres nus que l'hiver a cassés.
Le vent s'agite et court parmi le paysage
Et mon rêve avec lui se soulève et voyage.
Tant de chagrins mauvais se sont mêlés à lui
Que, l'ayant bien connu, je l'ignore aujourd'hui.
Plus jeune, il s'émouvait des fillettes ornées
Et du ciel et des eaux et des courtes années
Et de l'automne agile à dépouiller les bois,
Mais ce soir hivernal, je m'attriste et je vois
Sur la mer de mon cœur que la passion soulève,
Aux vents se déchirer les voiles de mon rêve.

(Calais, 25-12-16 ; Le Jardin sans soleil).

 
Louis Boumal - La repentance Tristan

 

 

<< précédent   Anciens étudiants  suivant >>
Écrivains de l'ULgDocteurs honoris causaMembres du personnel

 


© Université de Liège - http://culture.ulg.ac.be - 21 avril 2019