Culture, le magazine culturel en ligne de l'Université de Liège


Nicolas Ancion

25 août 2011
Nicolas Ancion
Photo Dominique Houcmant - Ancion
Photo © Dominique Houcmant

Né en 1971 à Liège, Nicolas Ancion est diplômé en philologie romane. Il publie à 24 ans son premier roman, Ciel bleu trop bleu, qui intrigue la critique par sa poésie absurde et cruelle.

Écrivain prolifique, il se construit rapidement une œuvre singulière et importante. À quarante ans, il est déjà l'auteur d'une vingtaine de textes, romans, nouvelles, recueils de poésie parmi lesquels Écrivain cherche place concierge, Quatrième étage, Le Dortoir ou encore Nous sommes tous des playmobiles.

Nicolas Ancion est également un globe-trotter convaincu : de Madrid à Carcassonne, en passant par Charleroi ou Montréal, il aime voyager autant qu'écrire. Et bien que vivant en France depuis 2007, il n'en oublie pas sa ville natale pour autant. Liège est le cadre de nombreux textes, comme L'homme qui valait 35 milliards ou Retrouver ses facultés, une série de petites proses présentant avec humour et dérision l'Université de Liège qu'il a côtoyée en tant qu'étudiant.

Son œuvre a déjà été couronnée de nombreux prix littéraires, dont le Prix Rossel des jeunes en 2001 ou le Prix Franz de Wever en 2008. 

Primaëlle Vertenoeil

Quoi que l'on fasse, c'est toujours là que ça se passe, dans le tête-à-tête singulier, le duel déséquilibré du grand oral.
Tu as repassé ta cravate, maquillé tes deux yeux, dépoussiéré le veston de ta première communion et tu pries, dans le couloir, pour que ça ne tombe pas sur toi, mais juste à tes côtés, la foudre, le tonnerre, la question impossible, le problème mal réglé. Assis debout plié couché, tu révises en marchant
de long en large à côté de tes pompes cirées, l'hypoténuse au carré, l'hypogée, la trochlée, le Pyrée, depuis l'Antiquité les anciens font subir aux jeunes le bras de fer mental de l'examen oral.
Pour un peu on sortirait les fers du feu pour te les coller aux fesses, on te ferait retenir la messe en latin, on t'enverrait relire la presse, répondre à des questions à deux balles, la question royale, la voie légale, la fiscalité régionale, la déviance comportementale, l'intestin végétal, le traitement de la dépression en pascals, l'heure de clôture du bal, l'âge idéal pour greffer des amygdales à un crotale au Népal.
Quoi que l'on dise, quoi que l'on fasse, c'est toujours là que ça se passe, entre toi, dans le rôle du trou d'balle, et le professeur dans son rôle magistral : l'emmerdeur intersidéral.
Tu as mis ton plus beau décolleté, tes chaussures anglaises à talons carrés, du fond de teint assorti à la couleur de tes syllabi, tu ne changes plus de slip avant la fin des délibés, dans le bureau d'examen, tu entres ceinturé d'une nuée de mouches, suivi d'une odeur de cadavre en décomposition avancée.
Peu importe.
Tu fais le vide. Tu souris.
Cela fait un an que tu n'attends que ça.
Tu es prêt à te faire crucifier.

(Retrouver ses facultés) 
NicolasAncion001
 ancion014
  
Voir aussi : Nicolas Ancion fait kidnapper le patron d'ArcelorMittal
Les trois livres de Nicolas Ancion


© Université de Liège - http://culture.ulg.ac.be - 19 avril 2019