Les contes des frères Grimm au théâtre de marionnettes

Silke Technau, Kobalt Figurentheater Lübeck: Dornröschen (La belle au bois dormant)

Le Figurentheater Lübeck est un théâtre à domicile fixe dans le cœur historique de Lübeck. Il a été fondé en 1977 par Fritz Fey et est géré depuis 2007 par Stephan Schlafke de la compagnie Kobalt dont je suis membre. Dès le début, les pièces basées sur les contes des frères Grimm ont occupé une place importante dans le programme du théâtre car elles sont réclamées non seulement par les enfants mais aussi par les adultes qui en fréquentent régulièrement les représentations.

DornröschenBartonovaLorsque nous avons choisi de mettre en scène La belle au bois dormant, les 13 fées ont surtout attiré mon attention. À la relecture du conte, j’ai constaté que les frères Grimm ne s’expliquent pas vraiment sur les 13 dons. Ils n’en spécifient que les trois premiers et les deux derniers, mais le lecteur n’apprend rien au sujet des autres. C’est ce constat qui m’a amenée à observer les enfants dans la rue, dans les magasins et dans les écoles. J’ai voulu savoir quelles étaient les facultés et les qualités qu’ils apprécient le plus. Je me suis très vite rendu compte que la sagesse, la grâce, l’intelligence, la beauté, la musicalité, la patience, le courage, la richesse, le goût, la vertu, la santé et l’expressivité de la voix sont encore aujourd’hui des « dons » très recherchés. C’est pourquoi, notre mise en scène n’a pas dû beaucoup s’éloigner du texte original, sauf que chez nous, la petite princesse et le marmiton (personnage secondaire chez Grimm dont nous avons revalorisé le rôle) sont des enfants du monde d’aujourd’hui. L’art de la marionnette qui, au fond, est un art désillusionnant, nous a permis de raconter le passage à l’âge adulte de la princesse de façon très concrète : deux marionnettes différentes symbolisent l’enfance et l’âge adulte. Elles sont jouées de manière ouverte, c’est-à-dire que les deux marionnettistes qui les manipulent sont constamment visibles. Quant aux fées, nous en avons confié la construction à l’artiste tchèque très réputée Michaela Bartoňová. Elle s’est inspirée des plantes et des insectes d’un jardin pour créer ces êtres fantasques qui, par conséquent, n’ont absolument pas cet aspect doucereux qu’on trouve souvent dans les adaptations filmiques. Notre scénographe a créé un décor très impressionnant : le château de la famille royale se forme progressivement à partir des dons de fées, chaque don se transformant en une salle du château. Ce n’est que tout à la fin, au moment du réveil de la belle, que le spectateur voit la totalité du bâtiment et se rend compte que la petite princesse est devenue une jeune femme en âge de se marier.

Kobalt Figurentheater Lübeck : Dornröschen enfant : marionnette à ficelles
 
Feen2Schloss2
Kobalt Figurentheater Lübeck : Dornröschen - les fées inspirées d’insectes et plantes
Kobalt Figurentheater Lübeck: le château qui se forme progressivement

Pour en savoir plus:

en français :

  • Portail des Arts de la Marionnette (PAM)
  • Henryk Jurkowski : Métamorphoses. La marionnette au 20e siècle. Seconde édition revue et augmentée. Charleville-Mézières : éd. L’Entretemps 2008 (coll. La main qui parle)

en allemand :

Page : précédente 1 2 3 suivante