Culture, le magazine culturel en ligne de l'Université de Liège


Jean-Pierre Delhaye, L’oncle Six Noces

18 mai 2017
Jean-Pierre Delhaye, L’oncle Six Noces

delhaye« L’Histoire, c’est la vie. Il ne faut pas s’accrocher uniquement aux faits historiques. Il y a aussi la mythologie autour des faits et il faut en tenir compte. Elle est la révélation de la mentalité d’une époque dans laquelle les faits se sont déroulés. » Cette citation, de Jacques Stiennon, qui fut professeur d’Histoire à l’ULg, figure en exergue du roman de Jean-Pierre Delhaye, L’oncle Six Noces. À la mort de sa grand-mère en 1969, une femme anticonformiste qu’il adorait, Paul découvre des photos dans un vieil album. L’occasion, pour lui, de se souvenir d’Anna et de son mari, Arthur, dont il était très proche. Et voilà le lecteur plongé à la fin du 19e siècle, période que l’on appellera la Belle Époque, dans le village de Mont-Saint-Aubert, non loin de Tournai. Anna, née en 1888, dont les parents tiennent un bistrot-boutique, rêve d’ouvrir un commerce dans la cité épiscopale. Mais, si elle lit beaucoup, elle écrit avec difficulté, ayant arrêté sa scolarité à onze ans. C’est sa trajectoire que l’on va suivre, ainsi que celle de son mari. Par ce biais, Jean-Pierre Delhaye raconte l’histoire de leur région, et plus globalement de la Belgique, les premiers mouvements sociaux, les luttes entre catholiques et socialistes, les combats politiques opposant ouvriers et bourgeois. Et c’est tout le 20e siècle qu’il recrée avec brio et enthousiasme. On y croise notamment Marie-Louise, une cousine très âgée entretenant le culte bonapartiste, personnage au destin incroyable.

Jean-Pierre Delhaye, L’oncle Six Noces (Éditions Dricot)
 

Voir aussi Jean-Pierre Delhaye, Les pèlerins de la saison sèche

 

Sorties de presse des ULgistes - printemps 2017
<< précédent – Romans, nouvelles, récits suivant >>

Voir aussi : Les écrivains de l'ULg


© Université de Liège - http://culture.ulg.ac.be - 09 août 2020